26 juillet 2011

Encore une erreur

J'ai reçu il y a quelques jours le message suivant :

A l’attention de M. DUPRÉ– M. MOREAU –M. WILLIAM :

Bonjour,

Nous vous confirmons notre rendez-vous dans nos locaux d'Aubagne (5 av. XXX) le vendredi 22 juillet 2011 à 16H00 pour le dossier cité en objet.

Nos bureaux sont situés au-dessus du Crédit Mutuel, 1er étage au fond à droite.

Merci de votre attention.
Salutations

XXX
Copie pour info : M. FABRE

Voici ma réponse :

Bonjour,

D'habitude quand je reçois un message qui ne m'est pas adressé, j'aime bien répondre des trucs du genre :

"Ok, j'y serai, mais pas avant 19h.", ou bien

"Je vous confirme ma présence, mais est-on vraiment obligé d'inviter M. Dupré ?", ou encore

"Je peux apporter les apéricubes et les chips, mais ça serait bien que quelqu'un s'occupe du pinard."

et plein d'autres blagues dans la même veine.

Mais là, ça a l'air d'un truc sérieux, votre rendez-vous. Un truc de pros, avec des architectes, des ingénieurs et tout.

Donc je me contenterai d'un simple : "Je ne suis pas la personne que vous cherchez. Essayez de l'appeler pour lui demander son adresse mail. En tout cas, ce n'est pas celle-là !"

Cordialement,


Et pour la première fois depuis que je réponds au courriel qui m'arrive par erreur, j'ai eu un écho d'un des destinataires !

Génial ! Elle est trop bonne bonne.
Merci pour votre humour, ça aidera à finir la journée tranquillement.
Pour la prochaine boulette, venez et amenez les chips et le reste, je m'occupe du pinard. Pas cap !

Nicolas. Ingénieur infrastructures.

Y'a pas à dire, les ingénieurs infrastructures, ils savent vivre.

14 juillet 2011

Mon quatorze juillet

Ce soir, on va au concert de Raphael Gualazzi sur les hauteurs de Florence !



C'est ce type qui a représenté l'Italie à l'Eurovision cette année. (Et il avait fini deuxième.)

02 juillet 2011

Google+ à l'essai ! Vais-je succomber ?

Je viens de tester Google+ (vous savez, le réseau social que lance Google pour contrecarrer Facebook), et je dois vous dire que ça me plaît bien. Tellement que je pourrais bien abandonner ce blog - ce qui est presque déjà fait - au profit de ce nouveau réseau social.

Principal avantage : Je décide qui va voir l'info.

  • Des photos du dernier déjeuner dominical en famille, avec des photos de petites filles qui pourraient être vues par un dangereux pédophile ? Je ne les partagerai qu'avec les membres du cercle "famille".
  • Une vidéo de moi bourré habillé en dragqueen qui chante sur du Dalida à la soirée d'hier* ? Je peux décider de la montrer à mes collègues de travail et à des futurs recruteurs... Ou pas.
  • Une video nue de George Clooney ? C'est à partager avec mon cercle "filles", ainsi que "mes amis invertis". Mais pas ma nièce de 10 ans, qui n'a pas encore l'âge pour certaines choses, et qui vient lire mon blog de temps en temps.

En résumé, je peux vivre librement ma passion pour le heavy métal ET pour Christine Boutin, sans que l'un sache que je kiffe l'autre. LE truc qui manquait sur Facebook, et sur un blog.


Deux règles fondamentales à savoir sur Google+ :
  • Un ami peut faire partie de plusieurs cercles,
  • Il ne sait pas à quel(s) cercle(s) il appartient.
Pour moi, ça serait particulièrement intéressant pour la langue. Jusqu'à présent, je ne pouvais pas écrire en italien à moins de créer un second blog pour mes amis florentins. Déjà que j'ai du mal avec un... Avec Google+, je pourrai partager un article de La Repubblica rien qu'avec mon cercle italophone. Plus généralement, chacun pourra adapter son registre en fonction de son auditoire. Simple, évident, limpide, "Pourquoi on n'y a pas pensé plus tôt ?"**. Je pourrai écrire des mots comme "bite" rien qu'à vous !

Principal inconvénient : Pour l'instant y'a pas grand monde, et pour cause : c'est sur invitation. J'ai bien tenté de vous en envoyer, mais je crois que le service est bloqué... Je ne manquerai pas de le faire dès que possible. Mais aurez-vous envie, vous qui êtes déjà sur Facebook, de vous inscrire dans un nouveau réseau social ?

En attendant de vous voir sur Google+, je vais vous préparer quelques billets de blog sympathiques pour l'été.

Et je commence dès maintenant avec du LOL :




* : Cette vidéo n'existe pas (encore).
** : Je sais, sur Facebook aussi, ça peut se faire. Mais Google a l'avantage de la simplicité, comme toujours :)