13 décembre 2011

Décorations de Noël : le match franco-allemand

L'émission Karambolage sur Arte propose un calendrier de l'Avent bien sympathique. Il permet notamment de voir les différences entre les sapins de Noël gaulois et germains. Et force est de constater qu'ils ont plus de goût que nous, regardez plutôt :

12 décembre 2011

Petite annonce immobilière

Tu connais quelqu'un qui est muté à Paris et qui cherche d'urgence un logement ? Passe-moi ton pote.


Hey, toi. Tu voudrais habiter un meublé tout confort pour un mois ou deux, le temps d'organiser ton déménagement et t'installer dans un vrai appart ?


Nan, parce que je loue un grand studio (31m²) meublé, 7e étage, SdB, cuisine américaine, entrée, balcon + parking. Quartier Père Lachaise/Ménilmontant (ligne 3) 800 € tout compris (chauffage, électricité, gaz, freebox).


Ça à l'air cher, comme ça, mais en fait pas du tout (C'est la magie de Paris).


Il est disponible dès le 28/12, jusqu'au 01/03 env., période à laquelle je désirerais l'habiter de nouveau.
Vous faites passer l'info ? En vous remerciant...





11 décembre 2011

Adieu Palatino, Bonjour Thello

Le changement d'horaires de la SNCF a fait une victime dont on a peu parlé : le train de nuit qui part de Paris et descend jusqu'à Rome en passant par Florence. Le Palatino, c'est fini depuis aujourd'hui.



Certes, il était toujours en retard, avec un service et - plus récemment - une hygiène critiquables. J'en avais déjà parlé ici. Mais il était une solution encore acceptable pour ceux qui préféraient le train. A partir de 35 € le billet, le service concurrençait encore l'avion, une gageüre.

Pourquoi ce train disparaît ? Était-il déficitaire ? Il y a deux versions.

La plus courante est que l'opérateur historique Trenitalia voudrait développer la fréquentation des nouvelles lignes transalpines à grande vitesse. En supprimant le Palatino, ils auraient parié sur un report de la demande vers les Rome-Paris "de jour".

Après consultation des solutions alternatives proposées par Trenitalia, je suis en mesure de vous dire qu'ils sont soit optimistes, soit plein d'humour, soit abrutis.

Avant, avec le Palatino, je pouvais partir à 19h45 de Rome et arriver le lendemain matin à Paris-Bercy, avec un peu de retard et beaucoup de cernes.

Maintenant, je pourrai partir de Rome à 6h57 et être à Gênes en à peine en 4h10. Un changement à Vintimille, un autre à Nice et hop me voilà dans un TGV Nice-Paris qui m'amène en 5h à peine à la capitale. Arrivée à 23h11, durée totale du voyage 16h14, 1h de plus que le train de nuit. C'est quand même plus sympa de voir le paysage, quitte à changer trois fois, plutôt que de voyager de nuit !

Last but not least, impossible de réserver tout le trajet sur un site web unique. Vive l'Europe ! Quant au prix, il doit avoisiner le triple de l'avion.



L'autre version, c'est l'ouverture à la concurrence. Un règlement européen impose que les conditions de celle-ci soient en place pour les lignes intérieures d'ici à 2019. Vu les conditions déplorables des liaisons ferroviaires de nuit entre la France et l'Italie, il n'était pas stupide de commencer l'ouverture à la concurrence par ce bout-ci de l'offre. Deux liaisons quotidiennes vers Venise et Rome à assurer, quatre trains, un peu de personnel, un marché déjà existant, donc analysable et quantifiable, le défi est raisonnable. Il est relevé par Thello, issu de l'union de Trenitalia et Veolia-Transdev en janvier dernier.

Avant toute chose, ne croyez pas que Thello est allé voir Monsieur Alsthom et lui a commandé quatre trains avec plein de voiture-couchettes toutes neuves. Le train qui part de Venise à partir de ce soir 19h57 pour arriver à Paris à 9h29 demain matin est physiquement le même, que l'on achète son billet sur Trenitalia ou Thello. Ce dernier se contente de louer une quarantaine de voitures à Trenitalia et des locomotives à Alkiem, une filiale de la SNCF. Seul le prix change, et pas qu'un peu : 80 € pour le nouvel arrivant contre 120 € pour l'opérateur public.

La liaison Venise-Paris est donc la même. Et la liaison Rome-Paris ? Pour l'instant, elle n'existe pas. Officiellement, le petit poucet du train est en contact avec RFF pour trouver un "sillon" disponible l'été prochain. Mais en attendant, le service est tout simplement suspendu, et provoque la perte de 800 emplois.

Question bête : Pourquoi Trenitalia s'associe à Veolia pour créer une société qui fera concurrence à ses propres trains ? Sur quoi va se jouer la concurrence ? Y aura-t-il une différence de service ? Pas sur les horaires en tout cas. Or, n'est-ce pas le premier critère que l'on regarde quand on choisit un transport ? Quel intérêt pour le client d'avoir à choisir entre deux opérateurs affichant la même garantie de ponctualité ?

Tout porte à croire que cette ouverture à la concurrence a été décidée pour des motifs purement idéologiques. Il faut impérativement casser les monopoles d'État. Même s'il n'y a qu'un seul réseau de chemins de fer, il faut l'ouvrir coûte que coûte à la concurrence, en dépit des aberrations logistiques et économiques susnommées.

Mais la crise est passée par là, et il semble qu'en haut-lieu on commence à se rendre compte de l'absurdité de l'investissement : Veolia a annoncé la semaine dernière qu'elle souhaitait se séparer de sa filiale transports

Thello n'a pas encore inauguré son premier départ que sa maison-mère est déjà à vendre.


PS : Pour ne pas mourir idiot, j'ai décidé de tester ce nouvel opérateur pour les fêtes de Noël, en partant de Milan. Je vous dirai comment c'est, un voyage en train privé.

09 décembre 2011

C'est sans doute a cause de ses lunettes, mais j'aime bien Eva Joly. Malgré toutes les critiques qui lui ont été faites, plus ou moins valables, j'ai encore de la sympathie pour elle.

Certes, elle est un peu déroutante dans les médias. Mais moi ça me gêne pas plus que ça. En tout cas, elle a fait une vidéo sympa. Alors, on lui laisse encore sa chance ?

 


PS : Gros big-up à Jean-Marie Le Pen, qui aurait dû faire sa carrière au Caveau de la République.

05 décembre 2011

20 novembre 2011

Films de 5 secondes

Jadis, des rigolos ont inventé le concept de films de 5 secondes. Intéressant, ne serait-ce que pour l'exercice de style. Voici une sélection :









Attention, celui-là est trash.



18 novembre 2011

deux vidéos

La première vidéo est drôle, et elle vient de 10 minutes à perdre.
Mais ce qu'il est important de savoir, c'est qu'elle a été tournée rue Edmond Roger dans le 15e. C'était mon devoir de vous le signaler.



La seconde est moins drôle, mais elle va ravir les hommes qui aiment les femmes. (Faut-il donc que ce soit moi qui vous fasse partager ce genre de choses ?)





08 novembre 2011

Une lente agonie

Ça y est, on y est presque !


Monsieur B. va bientôt partir.

Bientôt, mais comme le disait une collègue, "Tant que je n'ai pas vu sa démission acceptée par le Président de la République et qu'un nouveau président du conseil est nommé, je n'y croirai pas". Effectivement, bien imprudent serait celui qui osera donner une date de fin au gouvernement Berlusconi IV.

Je vous fais un petit topo comme correspondant permanent en Italie :

Le gouvernement italien a été mis en minorité aujourd'hui à la chambre des députés sur un vote technique. Silvio comptait sur 316 députés, seuls 308 ont voté. Il y a donc huit traîtres. L'un d'entre eux, aux toilettes, a pris la parole après le vote pour s'excuser de ne pas avoir pu voter. Mais les sept autres ? On peut imaginer qu'ils vont soit se faire passer un savon, soit se faire offrir un poste ministériel ou une enveloppe (soit les deux). Mais apparemment, cela ne marchera pas cette fois.

Pas de problème de trahison, en revanche, pour le député Stracquadanio. Ce matin, des journalistes l'ont surpris à la sortie du Palais Grazioli par une porte dérobée. C'est une des résidences privées que Berlusconi utilise pour ses rendez-vous et, dit-on, ses bunga-bunga. En soi, il n'est pas anormal que le Président du Conseil reçoive chez lui quelques membres de sa majorité. Mais à le voir se défiler comme ça et zigzaguer entre les journalistes (lui-même a été éditorialiste dans Libero et Il Tempo), on se dit qu'il nous cache des choses.



Par ailleurs, Silvio a eu un entretien avec Giorgio Napolitano aujourd'hui. Le premier a promis au second que son objectif était l'approbation de la loi de stabilité souhaitée par la commission européenne, et qu'une fois celle-ci votée, il remettra sa démission au chef de l'État. Mouais. Faut voir. D'ici-là, beaucoup de choses peuvent se passer. Son staff lui trouvera des arguments. A commencer par le plus éclatant : depuis quand les marchés décident qui peut ou non rester à la tête d'un gouvernement ?

Et le peuple dans tout ça ? La plupart subissent sans réagir, sans doute endoloris par la télévision. Les autres sont devenus aphones à force de hurler à la dérive autoritaire. Tous ressentent une grande honte pour leur pays, et complexent de l'absence de "Révolution" dans leur (courte) histoire commune.

Depuis des mois, les italiens se demandent jusqu'où ils vont tomber. Qu'ils se rassurent, ils sont presque arrivés, mais tout est dans le presque.

04 octobre 2011

Wikipedia.it se saborde !



Voilà ce qu'on peut lire depuis quelques minutes sur chacune des pages de la version italophone de l'encyclopédie collaborative :

Cher lecteur, Chère lectrice, À terme, la Wikipédia en italien risque de ne plus être capable de maintenir le service qui, au fil des années, s'est avéré si utile pour vous, et dont vous vous attendiez à disposer encore maintenant. Pour l'heure, l'article que vous cherchez existe toujours, mais le risque existe qu'il disparaisse prochainement. 

Au cours des dix dernières années, Wikipedia a intégré les habitudes quotidiennes de millions d'internautes à la recherche d'une source de connaissance neutre, libre et, par-dessus tout, indépendante. Une encyclopédie multilingue d'une ampleur inédite, considérable, librement disponible pour tous, à n'importe quel moment, et entièrement gratuite. 

Aujourd'hui, malheureusement, les piliers sur lesquels Wikipedia repose — neutralité, liberté et vérifiabilité des contenus — risquent d'être fortement compromis par l'alinéa n° 29 d'une proposition de loi, connue sur le titre de « Loi sur les écoutes » Cette proposition, dont le Parlement italien est en train de débattre, formalise, entre autres, une obligation pour l'ensemble des sites internet de publier, sous 48 heures de la demande et sans commentaire, une correction de n'importe quel contenu que le plaignant estime dommageable à son image. 

Malheureusement, la loi ne requiert pas une évaluation de la plainte par un juge — l'opinion de la personne supposément pénalisée suffit pour imposer une correction sur n'importe quel site. De fait, quiconque s'estime offensé par un contenu publié sur un blog, un magazine en ligne et, très probablement, Wikipédia, peut directement réclamer le retrait de ce contenu et son remplacement permanent par une version corrigée, visant à contredire et désapprouver le contenu supposément dommageable, indépendamment de la vérité de l'information considérée comme offensante et de ses sources.

Au cours de ces dernières années, les utilisateurs de Wikipédia (et nous tenons, une fois de plus, à souligner que Wikipédia ne dispose pas d'une équipe éditoriale) ont toujours été disponibles pour évaluer — et modifier, si nécessaire — n'importe quel contenu qui semblait dommageable à quiconque, sans porter atteinte à la neutralité et l'indépendance du projet. Dans les très rares cas où l'on ne pouvait trouver de solution satisfaisante, l'article a été intégralement retiré.

L'obligation qui nous est donnée de publier sur notre site une correction telle que formalisée par le susnommé alinéa n° 29, sans même avoir le droit de discuter ou de vérifier la plainte, constitue une entrave inadmissible à la liberté et à l'indépendance de Wikipédia, au point même de menacer les principes sur lesquels notre encyclopédie libre est basée. Cette restriction va littéralement paralyser notre méthode d'accès et d'édition horizontale, mettant de fait fin à son existence telle que nous l'avons connu jusqu'à aujourd'hui.

Nous tenons à spécificier que nul d'entre nous ne met en question la sauvegarde et la protection de la réputation de l'image et de l'honneur de quiconque — mais nous notons également que n'importe quel citoyen italien est déjà protégé à cet égard par l'article n° 595 du Code criminel qui punit la diffamation. Par ce communiqué, nous souhaitons avertir nos lecteurs contre le risque résultant de la dépendance à la volonté arbitraire de quiconque désireux de maintenir son image et sa réputation.

Avec de telles dispositions, les internautes cesseraient probablement d'aborder certains sujets ou de parler de certaines personnalités, juste pour « éviter les problèmes ». Nous souhaitons que Wikipédia reste libre et ouverte à tous, parce que nos articles sont aussi vos articles — nous sommes toujours resté neutre, pourquoi veut-on nous neutraliser ?

Les utilisateurs de Wikipédia.

28 septembre 2011

Allez, je m'y colle, c'est l'heure de vous faire un petit point météo pour le week-end.
Beaucoup de choses depuis les vacances. Mon retour en France se précise. La Toscane est splendide, mais nous avons décidé, Enrico et moi, qu'il était temps de passer à autre chose.

L'élément déclencheur a eu lieu le 2 juillet dernier, avec le départ annoncé de mes actuels locataires de Paris, mais partis seulement le week-end dernier. Plutôt que de signer un nouveau bail meublé d'un an, j'ai préféré trouver quelqu'un temporairement, et début 2012, je reviens à Paris et Enrico arrive. Un aller pour lui, un retour pour moi.

Et voilà que la machine est lancée. Comment trouver un boulot à distance et quand démissionner ? Comment organiser le déménagement ? Dont-on ramener l'olivier ? On va bien se marrer je sens. Heureusement qu'il y a des mariages pour nous changer les idées. Le week-end dernier se déroulait celui de Véronique et Damien, à Moulins (les prénoms ou le lieu ont été modifiés, comme ça, mystère... De toute façon un mariage à Moulins c'est pas crédible.) L'occasion de revoir plein d'amis avec plaisir et de reprendre contact après une longue absence. Un vrai bon et beau moment même si j'ai pas trop profité du plat de résistance, trop occupé à stresser pour un petit discours que j'espère pas trop convenu.

Simon, tu aurais dû écouter ta mère et venir visiter le triptyque du Maître de Moulins :


J'ai utilisé le pluriel à mariages me diront les plus attentifs d'entre vous. J'admire votre sagacité : nous nous rendront à un autre mariage, celui de Muriel et Henri, à Minsk (cf. règles de confidentialité ci-dessus). C'est tout pour aujourd'hui.

Bonus : Les partis vu par les partis, d'Henry Michel.


10 septembre 2011

Les dix ans du onze

Si pas vu, voici une compilation de films dans lesquels apparaissent les tours jumelles.

14 août 2011

Un robot ultraréaliste pour former les dentistes

Voilà comment mon père aurait pu apprendre la pratique dentaire s'il était étudiant aujourd'hui :


(source : la boîte verte)

08 août 2011

Lanternes célestes en Pologne pour le solstice d'été

Je ne sais pas quand on pourra enfin trouver ces lanternes dans les rayons des grandes surfaces en France ou en Italie (avant qu'elles soient interdites), mais je rêverais d'essayer une de ces lanternes célestes.


(source : la boîte verte)

05 août 2011

Cet été sur les plages, attention aux méduses géantes

C'est une sympathique chose qui peut faire 2m de diamètre et a une centaine de tentacules dont les plus longues font 35m.


(Source : Minutebuzz)

02 août 2011

GROS progrès techniques pour le ramassage de ketchup

Certes, les débouchés commerciaux auprès du grand public sont encore à démontrer. Reste la beauté pure de l'avancée technique.


(source : la boîte verte)

26 juillet 2011

Encore une erreur

J'ai reçu il y a quelques jours le message suivant :

A l’attention de M. DUPRÉ– M. MOREAU –M. WILLIAM :

Bonjour,

Nous vous confirmons notre rendez-vous dans nos locaux d'Aubagne (5 av. XXX) le vendredi 22 juillet 2011 à 16H00 pour le dossier cité en objet.

Nos bureaux sont situés au-dessus du Crédit Mutuel, 1er étage au fond à droite.

Merci de votre attention.
Salutations

XXX
Copie pour info : M. FABRE

Voici ma réponse :

Bonjour,

D'habitude quand je reçois un message qui ne m'est pas adressé, j'aime bien répondre des trucs du genre :

"Ok, j'y serai, mais pas avant 19h.", ou bien

"Je vous confirme ma présence, mais est-on vraiment obligé d'inviter M. Dupré ?", ou encore

"Je peux apporter les apéricubes et les chips, mais ça serait bien que quelqu'un s'occupe du pinard."

et plein d'autres blagues dans la même veine.

Mais là, ça a l'air d'un truc sérieux, votre rendez-vous. Un truc de pros, avec des architectes, des ingénieurs et tout.

Donc je me contenterai d'un simple : "Je ne suis pas la personne que vous cherchez. Essayez de l'appeler pour lui demander son adresse mail. En tout cas, ce n'est pas celle-là !"

Cordialement,


Et pour la première fois depuis que je réponds au courriel qui m'arrive par erreur, j'ai eu un écho d'un des destinataires !

Génial ! Elle est trop bonne bonne.
Merci pour votre humour, ça aidera à finir la journée tranquillement.
Pour la prochaine boulette, venez et amenez les chips et le reste, je m'occupe du pinard. Pas cap !

Nicolas. Ingénieur infrastructures.

Y'a pas à dire, les ingénieurs infrastructures, ils savent vivre.

14 juillet 2011

Mon quatorze juillet

Ce soir, on va au concert de Raphael Gualazzi sur les hauteurs de Florence !



C'est ce type qui a représenté l'Italie à l'Eurovision cette année. (Et il avait fini deuxième.)

02 juillet 2011

Google+ à l'essai ! Vais-je succomber ?

Je viens de tester Google+ (vous savez, le réseau social que lance Google pour contrecarrer Facebook), et je dois vous dire que ça me plaît bien. Tellement que je pourrais bien abandonner ce blog - ce qui est presque déjà fait - au profit de ce nouveau réseau social.

Principal avantage : Je décide qui va voir l'info.

  • Des photos du dernier déjeuner dominical en famille, avec des photos de petites filles qui pourraient être vues par un dangereux pédophile ? Je ne les partagerai qu'avec les membres du cercle "famille".
  • Une vidéo de moi bourré habillé en dragqueen qui chante sur du Dalida à la soirée d'hier* ? Je peux décider de la montrer à mes collègues de travail et à des futurs recruteurs... Ou pas.
  • Une video nue de George Clooney ? C'est à partager avec mon cercle "filles", ainsi que "mes amis invertis". Mais pas ma nièce de 10 ans, qui n'a pas encore l'âge pour certaines choses, et qui vient lire mon blog de temps en temps.

En résumé, je peux vivre librement ma passion pour le heavy métal ET pour Christine Boutin, sans que l'un sache que je kiffe l'autre. LE truc qui manquait sur Facebook, et sur un blog.


Deux règles fondamentales à savoir sur Google+ :
  • Un ami peut faire partie de plusieurs cercles,
  • Il ne sait pas à quel(s) cercle(s) il appartient.
Pour moi, ça serait particulièrement intéressant pour la langue. Jusqu'à présent, je ne pouvais pas écrire en italien à moins de créer un second blog pour mes amis florentins. Déjà que j'ai du mal avec un... Avec Google+, je pourrai partager un article de La Repubblica rien qu'avec mon cercle italophone. Plus généralement, chacun pourra adapter son registre en fonction de son auditoire. Simple, évident, limpide, "Pourquoi on n'y a pas pensé plus tôt ?"**. Je pourrai écrire des mots comme "bite" rien qu'à vous !

Principal inconvénient : Pour l'instant y'a pas grand monde, et pour cause : c'est sur invitation. J'ai bien tenté de vous en envoyer, mais je crois que le service est bloqué... Je ne manquerai pas de le faire dès que possible. Mais aurez-vous envie, vous qui êtes déjà sur Facebook, de vous inscrire dans un nouveau réseau social ?

En attendant de vous voir sur Google+, je vais vous préparer quelques billets de blog sympathiques pour l'été.

Et je commence dès maintenant avec du LOL :




* : Cette vidéo n'existe pas (encore).
** : Je sais, sur Facebook aussi, ça peut se faire. Mais Google a l'avantage de la simplicité, comme toujours :)

27 mai 2011

Vite fait

J'étais passé à côté de la justification d'Elizabeth Teissier face à sa prédiction "d'année 2011 géniale" pour DSK. (source : le Canard Enchaîné)

"L'adjectif 'géniale' [était] un brin hypertrophié et mal à propos, convenons-en. Si j'avais approfondi ma recherche, je me serais rendu compte que sa Lune (symbolique des femmes), située dans le secteur de l'étranger et conjointe à la Lune noire (la fatalité), reflétait des épreuves sous d'autres cieux liées à la gent féminine."

Et le canard de conclure sobrement : "Approfondir la question du côté de la lune était effectivement la bonne piste."

26 mai 2011

Entre-deux-tours

On a célébré il y a quelques jours les 19 ans de l'assassinat de Giovanni Falcone, juge antimafia qui a fini sa carrière dans une demi-tonne d'explosifs. Excellente occasion pour vous parler de l'actualité transalpine.

Pendant que les médias français vous gavaient de DSK, en Italie il y a des municipales partielles et on est entre les deux tours : Turin est déjà acquise au PD, pour Bologne c'est presque fait, et Milan, Naples, Cagliari, et même Trieste sont gagnables par la gauche. Du coup, Berlusconi a mis les bouchées doubles et est apparu dans le cinq télés qu'il contrôle. Ca s'est un peu vu, et toutes les chaînes concernées ont reçu une forte amende. Tandis qu'à Milan, le candidat du PD (centre gauche) est montré comme le candidat des gitans et des gays. Le niveau reste en dessous de la ceinture, comme d'habitude.


Pour vous donner une idée de comment ca se passe en Italie, voici une vidéo plutôt édifiante :
 
La bonasse qui parle est la ministre du tourisme : elle récite trois déclarations distinctes, prêt-à-monter en régie, et s'en va. Pas un journaliste qui tente une question. Rien. Bon, elle vient cette insurrection ?

20 mai 2011

Twitter : dernière occasion de prendre le train en marche et d'éviter d'être définitivement has-been

Twitter par ci, twitter par là... Pour ceux qui n'y vont pas régulièrement, cela doit-être insupportable d'entendre constamment parler de ce "social network" un peu zarb.

Car avouez-le, vous avez beau être jeune et frais, vous ne captez rien à Twitter. Vous avez au mieux ouvert un compte il y a déjà plusieurs mois, avez vaguement ajouté quelques personnes que vous suivez, et puis c'est tout.

Aujourd'hui, affaire DSK oblige, on reparle de Twitter. Et les journalistes, encore divisés il y a quelques jours sur l'utilisation professionelle d'un tel outil, semblent désormais convenir que c'est bien pratique dans une salle d'audience. Et ce qui est bon pour la presse est bon pour vous.

Voici qu'Europe1.fr (oui, je lis aussi les médias de droite) propose un résumé de comment faire pour être comme Nikos Aliagas dans les Guignols. Je vous laisse consulter cet article et vous invite à m'ajouter à votre compte, parce que Twitter, si on sait s'en servir, c'est vraiment génial.

18 mai 2011

DSK, Déjà Saoulé de Kahn

Un jour ok, deux jours, passe encore, mais aujourd'hui c'est la journée DSK de trop. C'est pas comme si il se passait rien ailleurs : pendant ce temps, en Tunisie, la censure est de retour...

Si vous n'êtes pas encore complètement repus, je vous propose cette vidéo de Mozinor :

DSK A RIKERS (parodie) di mozinor

15 mai 2011

Il a confondu primaires et préliminaires

C'est une des nombreuses petites phrases trouvées sur Twitter à propos du scandale DSK. Explosion en plein vol. Ça va être beau les conversations de comptoir demain matin, et je m'en voudrais de ne pas vous apporter ma contribution :

- A qui cela va profiter ? Bah, je dirais Hollande en preums. Mais la lutte va s'intensifier avec Aubry. En ce qui me concerne, je n'ai aucun regret. Je n'aurais certainement pas voté DSK au premier tour. Et puis à mon avis ça ne va pas affaiblir le PS. L'opinion française aime les personnalités sorties du bois, qui doivent leur carrière à un imprévu : ça vous fabrique un destin, non ?

- Dommage collatéral : on ne saura jamais si la France aurait été capable d'élire un président de la République juif. Comme vous le savez peut-être, c'est le premier mot-clé associé à DSK sur Google. Enfin, jusqu'à l'affaire de la Porsche. C'est peut-être mieux qu'on ne le sache pas...

- A quoi cette affaire est-elle comparable ? Dans les médias, beaucoup de noms sont sortis : L'affaire Lewinsky bien sûr, mais aussi le Ruby Gate de Berlusconi, l'affaire de viol de Moshe Katsav. Plus amusant, on compare son addiction sexuelle aux frasques de Tiger Woods. Moi, j'ajouterais bien Félix Faure (qui est mort à l'Élysée en compagnie d'une prostituée)... Évidemment, les défenseurs de DSK ont d'autres références : l'accusation de viol envers Julian Assange, l'affaire Patricia Alègre, etc.

- Notons que la chronique de Guillon n'était finalement pas si exagérée...

05 mai 2011

In fretta

Il fait bien trop beau pour bloguer.

En plus, ces derniers jours ont été chargés : mes 32 ans, mes 5 ans à Florence, et aujourd'hui même mes 5 ans avec Enrico !

Donc ce soir c'est apéro en plein centre, et deux bons gros rumsteaks à la maison.

Allez, quelques photos, comme ça, pour illustrer ces derniers jours :

Excursion à Colle di Val d'Elsa, entre Florence et Sienne.


Le Ponte Vecchio le 17 mars dernier, lors du 150e anniversaire de ce jeune pays qu'est l'Italie

15 avril 2011

Sous Androïd

Yeah les amis! Mon premier billet mobile! Non, je n'avais pas encore de vrai smartphone. C'est chose faite depuis que mon papa m'a gentiment donné le sien, parce qu'il n'y comprenait rien.

Pas faux, il m'est arrivé de louper un appel parce que l'écran tactile ne répondait pas... C'est con pour un téléphone.

J'espère que ca me permettra de "bloguer" plus souvent, lol.

Tiens, puisqu'on parle de lol, j'aimerais connaître votre avis sur la candidature de M. Hulot. Mais il le sait qu'il va se faire massacrer?

En tout cas, on va bien se marrer pour la présidentielle : un Sarko affaibli mais qui saura rebondir, Le Pen fille et Mélenchon, qui sont des bêtes de campagne, DSK/Hollande/Aubry, Villepin et Borloo en snipers (mais qui rentreront l'heure venue à la maison pour la soupe), et maintenant, Hulot!

La vidéo du ouiquende : Paris en timelapse

Le Flâneur (music by The XX) from Luke Shepard on Vimeo.

Merci le NouvelObs

13 avril 2011

Encore un vol de stylo

Y'a pas que Yann Barthes pour trouver des images à la con dans les conférences de presse.



PS : J'aime la conclusion de la journaliste.

01 avril 2011

La conquête, bande-annonce

La bande-annonce d'un film avec Denis Podalydès dans le rôle de Sarkozy, ça ce se loupe pas :


Découvrez la bande-annonce de La Conquête par Europe1fr

30 mars 2011

J'ai un fixe !

Changement d'opérateur chez moi, nous avons désormais une ligne de téléphone fixe ! Tous ceux qui ont une box pourront m'appeler gratuitement (et si c'est moi qui vous appelle, ça ne coûtera que 0,15 € par appel.).


Pour des raisons de confidentialité, je ne peux vous communiquer le numéro comme ça sur mon blog.

Mon numéro est donc le +39 055 [département où on va skier en famille] [la somme des quatre premiers carrés] [le carré de la somme des quatre premiers carrés]*





* Si vous avez un doute, je peux aussi vous communiquer le numéro par des moyens plus conventionnels. Envoyez votre demande sur papier libre à l'adresse suivante :


[mes nom et prénom]
Via [prénoms et nom d'un un poète comique italien de la Renaissance lié au Médicis], [nombre de lettres composant la ville où j'ai fait mon Erasmus + 11]
[code postal de Coutances - numéro atomique du tungstène]
FIRENZE

29 mars 2011

Le saviez-vous ? Les russes ont eux aussi eu leur navette spatiale

Elle s'appelait Buran. Elle a réalisée un seul vol, inhabité, dans l’espace en 1988 et bien que ce fut un succès le programme a été interrompu en 1993 après l’éclatement de l’URSS.


25 mars 2011

Ca chauffe entre la France et l'Italie

Tiens tiens... On parle de la France, ici. Deux sujets de discorde en ce moment entre mon pays de naissance et mon pays d'adoption.

Le premier concerne la volonté de Lactalis de racheter Parmalat, grosse multinationale dans l'agroalimentaire, malgré le terrible scandale de 2003. Pour éviter une telle hypothèse, le gouvernement italien envisage d'adopter un texte limitant les rachats de sociétés stratégiques par des groupes étrangers dans les secteurs de l'alimentation, de l'énergie, des télécommunications et de la défense.

Aujourd'hui, un journaliste italien a voulu connaître la position de Sarkozy dans une conférence de presse. Et figurez-vous qu'il lui a posé une colle. "Je n’ai pas de position parce que je connais très mal, j’aurais peur de dire une bêtise" Gabrielle Verdenne écrit non sans humour sur europe1.fr : "Voilà une phrase dont n’a pas l’habitude Nicolas Sarkozy". Sarkozy qui n'a pas pu s'empêcher encore une fois de parler de sa femme, ce que je trouve de plus en plus insupportable, regardez :




L'autre point de friction concerne l'intervention militaire en Libye. L’Italie est le plus fervent partisan d'un commandement sous l'égide de l'OTAN, la France en est le plus farouche opposant, sans que l'on ne comprenne vraiment les motivations de cette position.

Pour Jean-Louis Dufour, invité dans Les enjeux internationaux, la position de la France ("Ce n'est pas la responsabilité de l'OTAN de régler un problème interne au monde arabe") est due au fait que Paris veut éviter une source de conflit avec la Ligue arabe. Mais il sous entend que cela pouvait être un joker pour sortir du jeu le moment venu : "Puisque l'OTAN n'a rien à faire dans cette affaire (et puisque les arabes sont contre), nous français, nous anglais, nous nous retirons."

Pour l'Italie, on pense à une autre motivation. Un éditorialiste italien disait hier à AnnoZero :
"Comme les français n'ont rien fait en Tunisie, ils veulent se rattraper en Libye. [...] Le lendemain [de la réunion ou s'est décidé le bombardement], Sarkozy a dit qu'il voulait aller au Japon. Son gouvernement fait évacuer ses ressortissants, mais lui veut aller à Fukushima !"

Autrement dit, NS veut tous les projecteurs sur lui, les raisons importent peu. L'OTAN diluerait les louanges en cas de succès. Et pourquoi l'Italie est sur une situation opposée ? Parce qu'elle parie sur le maintien de Kadhafi...

08 mars 2011

Tiens, encore une appli iPhone de malade

(oui je sais c'est sorti il y a 3 mois, c'est donc MEGA has been)

07 mars 2011

Transformation prochaine

Salut les amis, comment ça va ? Moi bien.

Je suis dans une bonne période. Je n'ai pas repris la clope, je continue à faire de l'exercice (et c'est une prouesse), je bosse du mieux que je peux... Heureusement, car les défis sont ardus : Je dois chercher un nouveau coloc, chercher un boulot en France, chercher des idées pour renouveler ce blog.

En effet, je ne suis plus du tout motivé pour écrire. En fait, ne m'étant imposé aucune règle, ce blog regroupe des éditoriaux de comptoir, des nécrologies attendues, quelques infos personnelles, et beaucoup de Youtube. Et soyons francs, ça ne ressemble à rien.

N'arrivant pas à me décider sur le fond, je vais voir si je peux changer la forme. Ne soyez pas surpris, chers 600 visiteurs uniques mensuels, si bientôt ce blog change de couleur ou de forme.


La vidéo du jour vient du monde.fr. Comme ces cons de Dailymotion me sortent un code d'intégration italien hébergé par Virgilio.it, je ne suis pas sûr que vous pouvez voir la vidéo. Je leur ai écrit pour leur signaler le bug, mais pour l'instant pas de réponse.

La minute du Geek : les secrets du scrolling
Caricato da lemondefr. - Guarda le video recensioni, i trailer, i walkthrough e i trucchi

01 mars 2011

Elle boira plus, elle fumera plus, elle causera plus

Annie Girardot n'est plus. Sur le coup j'avoue que ça ne m'a trop ému. J'ai pu continuer à bosser. Et puis ce soir en lisant quelques articles, et surtout en regardant quelques photos, je me suis rendu compte qu'elle était extraordinairement belle.

C'est toujours la même chose avec les monstres sacrés de son âge. Notre génération les a connus vieux, et ce n'est que quand ils sont morts que l'on découvre (et que nos parents redécouvrent) leur débuts, leur jeunesse.

Vous verrez les plus belles photos dans la presse de demain. Je me suis contenté de vous sélectionner celles-ci :




Et pour ceux qui veulent verser dans le mélo, un extrait du documentaire sur son Alzheimer. (Sortez vos mouchoirs)

21 février 2011

Mais ? Mais ? C'est pas... ? Lui ?



Mais oui, c'est bien Barack Obama.
(les autres photos sont ici)

17 février 2011

De saison, le saut à ski

Un saut à ski en caméra embarquée sur le tremplin de Vikersund, en Norvège.
La caméra est montée sur le casque de Jon Aaraas. Vitesse de ce saut :103,3 Km/h.

11 février 2011

C'est vendredi, c'est démocratie

Eccomi !

Semaine chargée : ma collègue est malade et j'ai dû assurer le boulot pour deux.
C'était pas le bon moment pour arrêter de fumer... Mais je tiens le coup ! Un mois que je ne touche plus à une cigarette. Au début, c'est plutôt facile. Enfin, les 2-3 premières heures passent vite. Après, ça se corse.

Autre grande résolution de 2011, je suis allé voir un opticien pour porter des lentilles. J'ai mis 1/2h à en mettre une ce matin. Puis je suis allé au boulot, puis j'ai mis la seconde, 3h plus tard.


Et de deux. Moubarak vient de démissionner. Florilège de commentaires sur Twitter :

Au Caire, la place va enfin pouvoir se Tahrir
Moubarak : "Nous allons passer quelques jours dans la Sarthe, chez mon ami François Fillon. Je ne vois pas le problème."

@MAM "Nous prenons acte du départ d'Hosni Moubarak. Priere à son remplaçant d'envoyer la brochure printemps/été 2011 à l'ambassade"

"Ça rappelle un peu la victoire de la France le 12 juillet 98" un mec vient de dire ça sur iTélé. Non je déconne (pour l'instant)

Bouteflika vient de supprimer le vendredi du calendrier algérien #algérie

Pendant ce temps-là, en Italie, Berlusconi a choisi la fuite en avant. Démission, il connaît pas. Dimanche, des manifs sont prévues dans plus de 100 villes d'Italie. J'y serai.



Bonus :

"

02 février 2011

En pause

En consultant ce blog, vous vous dites : "Tiens, Benjamin hiberne".

Mais pas du tout. C'est seulement que, pour quelqu'un qui aime bien l'actualité en général, et qui aimerait bien comprendre les relations internationales en particulier, je ne peux pas me tenir au courant et bloguer. Pas maintenant, pas en ce moment ! En plus là c'est l'Égypte, on ne rigole plus.

Je fais donc la grève du blog tant que j'aurai pas une situation géopolitique claire. En attendant, vidéo :

Stuck in a Groove / Phonovideo from Clemens Kogler on Vimeo.

23 janvier 2011

Ruby sur l'ongle


Cela a été noyé dans l'actualité par la Tunisie, mais en Italie il se passe des trucs.
Vous allez me dire : "Oui, encore un truc sur Berlusconi."

Et vous aurez raison. Oui mais là c'est peut-etre différent.
La particularité de cette nouvelle enquete, ce "rubygate", c'est le volume du dossier et des intercettazioni*.

* Une intercettazione en Italie, c'est une écoute téléphonique, qui est perçu différement de ce coté-ci des Alpes. Alors qu'en France, elles sont perçues comme le fait du prince (Ah ! Les années Mitterrand), en Italie c'est un truc plutot utile à la magistrature pour coincer les réseaux mafieux.

L'usage des écoutes téléphoniques est assez répandu en Italie. Notamment dans la lutte contre le proxénétisme. Le résultat, c'est qu'on en parle beaucoup dans la presse, de Libero à Repubblica. Dans des journaux on sort des verbatims sympathiques, genre une escort qui raconte à une autre "Et là, quelqu'un a commencé a montrer son cul pendant le repas", "Tu dois lui prendre la tension, sans culotte", ou "Je l'ai trouvé un peu out dernièrement. Je vais lui demander plus d'argent".

On appelle de tous côtés à la démission de B. Mais ce dernier scandale suffira-t-il à faire plier le Cavaliere ? Eric Valmir, correspondant à Rome pour Radio France, n'y croit pas. Il rappelle : "ce sont toujours des sujets économiques qui effritent la popularité de Silvio Berlusconi".

La révolte populaire tunisienne (à 150km de la Sicile), conjuguée à la majorité quasi virtuelle de l'actuel gouvernement, réveillera peut-être les consciences, qui sait ? Et Silvio passera peut-être Noël chez son pote Kadhafi, pour éviter les juges.



PS : Je viens d'apprendre que Patrice Gelinet arrête "2000 ans d'Histoire". Je suis effondré. Qui me parlera de l'histoire de la sexualité dans l'antiquité égyptienne ? Et de la dynastie des Habsbourg ? Et des blagues de Churchill ?

16 janvier 2011

A Night in Tunisia

Dites donc, ça fait bien longtemps que je ne fais plus d'éditoriaux sur l'actualité. Rarement j'ai été aussi fier d'être français. Monsieur Sarkozy, s'il vous plaît, on peut recommencer le débat sur l'identité nationale ?

Non parce que là, ça vaut le coup : être français, ce n'est pas seulement avoir des réflexes post-coloniaux (comme Juppé qui le mois dernier conseillait aux français de Côte d'Ivoire de rentrer en "métropole"), c'est aussi trahir, trahir, toujours trahir.

En y repensant, je me demande comment l'argumentaire de la France a pu tenir aussi longtemps ? "Ben Ali était fréquentable parce qu'il a interdit les partis islamistes." Oui, mais il a aussi interdit tous les autres. "Avec lui, les droits de la femme ont progressé." Oui mais les droits de l'Homme ont reculé. Cela en valait vraiment la peine ?


Soutenir un régime dictatorial, passe encore. Tout le monde peut le faire. Cela ne rentre pas dans l'identité nationale. Non, la French touch, c'est de lâcher le dictateur au dernier moment ! Ça c'est classe ! Aussi minces soient les arguments gouvernementaux pour justifier un tel soutien, j'aurais apprécié que mon gouvernement les défendît jusqu'au bout (l'imparfait du subjonctif, c'est cadeau pour notre président).

Mais non, en France, on n'est pas comme ça. Dès que le vent tourne, on retourne sa veste et on laisse tomber les copains. Ben Ali pensait s'exiler sur le territoire français ? Mais pour qui il nous a pris, nous, le pays des droits de l'Homme ? Nous qui sommes entrés en Résistance dès 1946 ? C'est mal nous connaître, voyons.

Enfin, bravo aux tunisiens quand même. Ce sont bien les seuls à sortir grandis par ces événements.

06 janvier 2011