26 mai 2010

Benjamin et les médecines parallèles

Mon chéri a des amies qui sont très branchées Feng shui, shiatsu, reiki, et autres idéogrammes chinois à la con.

J'ai toujours suivi ce genre de thérapies de très (très) loin. Mon éducation cartésienne et ma famille de médecins avaient déjà le plus grand mépris envers des médecines "non conventionnelles" occidentales, comme l'homéopathie et la chiropratique. Alors évidemment, considérer qu'on peut soigner des pathologies par l'imposition des mains ou des doigts... Cela relève de l'impossible. Je préfère la zététique.

Toujours est-il qu'une amie d'une amie de mon ami passe son diplôme de réflexologie, théorie dont la grande encyclopédie collaborative Wikipédia (qui suffit amplement dans le cadre de cet exposé) nous apprend qu'elle "repose sur le postulat infondé scientifiquement selon lequel chaque organe, glande, partie du corps ou fonction physiologique correspondrait à une zone ou un point sur les mains, les pieds ou les oreilles."



La copine en question a pris l'option pieds. Et comme elle est apprentie, elle a besoin de se faire la main sur mes pieds, ha ha, blague.

La bonne nouvelle, c'est que c'est gratuit. La mauvaise, c'est que j'ai dix séances d'une heure a passer en sa compagnie. Mais bon, il y a moyen de se marrer, et pas qu'à cause des chatouilles. Quand je lui fais part d'une douleur entre le tendon et le talon, je ne me lasse pas de la voir dire d'un air pénétré "tu as des problèmes de digestion ?"... Bref, je me fais masser les pieds gratuitement, c'est déjà ça.

En bonus :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire