16 février 2010

Un pari

Et voilà, à force de crier au dérapage à tout bout de champ, voilà que les mots manquent pour parler de la plus belle gaffe politique de cette campagne. Ça fait bien longtemps qu'on en n'a pas eu de cette ampleur.

Marie-Luce Penchard, vient de signer son éjection immédiate du gouvernement. Pfiou ! Elle va être en orbite pendant un bon bout de temps. La ministre de l'Outre-mer a déclaré samedi dernier au sujet de son portefeuille lors d'un meeting aux Abymes, en Guadeloupe :

Il y a des enjeux considérables financiers, nous en sommes à une enveloppe de plus de 500 millions d’euros aujourd’hui pour l’outre-mer. Et ça me ferait mal de voir cette manne financière quitter la Guadeloupe au bénéfice de la Guyane, au bénéfice de la Réunion, au bénéfice de la Martinique, et de me dire, enfant de la Guadeloupe, je ne suis pas capable d’apporter quelque chose à mon pays, mais à quoi je sers ?

Ça va être dur à défendre comme position. Pour un ministre de la République qui s'occupe de tous l'Outre-mer. Dans un pays comme la France. Frédéric Lefebvre pourra aboyer ce qu'il voudra, mais à quelques heures du déplacement de Sarkozy en Martinique et en Guyane, je fais le pari qu'il n'y a pas d'autre issue que la démission.

1 commentaire:

  1. Elsa03:19

    Mais elle est très bien cette dame,
    elle est à bonne école :
    http://www.denistouret.fr/constit/Michaux_Chevry.html

    RépondreSupprimer