05 février 2010

Trouver les bons mot-clés

Par curiosité, j'ai tapé hier sur mon moteur de recherche préféré séisme + tahiti, histoire de voir un peu combien de gens avaient confondu l'archipel polynésien avec l'île d'Hispaniola.

J'ai pas été déçu ! Je suis tombé sur le pathétique yahoo q/r . Pour ceux qui ne connaissent pas (mon blog s'adresse aussi aux non-geeks, voire aux profanes), c'est un site utile pour te ce que Google ne peut pas faire, comme répondre à la question aussi vastes que "Faut-il arriver à Dieu avec l'intelligence ou le sentiment?", "Quel est le prix du mètre cube d'eau dans l'Ain ?", ou encore "Un chat peut-il perdre la vue du jour au lendemain ?".

Dans le quart d'heure qui suit, d'autres internautes se chargent de répondre et gagnent des points. Il ne reste plus qu'à évaluer votre meilleure réponse, et c'est fini (à vos risques et périls pour les ayatollahs de l'orthographe et de la syntaxe).

Effet collatéral : le site est vite devenu un repaire de jeunes adolescents, d'illuminés, et de pédophiles. J'exagère à peine. Mais il y a aussi des petits rigolos :

"Séisme de Tahiti : vous y croyez, vous, à la thèse du tremblement de terre ?
A mon humble avis se qui vient de se passé à Tahiti n'est pas dû à un tremblement de terre. C'est sans doute le terrorisme allié peut-être à la CIA. Le Mossad est capable de faire un pareil coup, aussi. Car Tahiti est un lieu de vacances réputé pour les iraniens et autres afghans. Le tout très très proche de Cuba. Je suis sûr que le séisme a bon dos. Tahiti a été explosé par des bombes à fragmentation."



"Ma fiancée et moi devions partir à Tahiti pour notre voyage de noces. Est-ce compromis du fait du séisme?
Je veux dire aux Tahitiens : ok, il vous est arrivé un malheur. Un gros malheur. Mais, comme on dit par chez moi, en Auvergne, quand un malheur arrive,on cesse de se plaindre et on se retrousse les manches. C'est aussi simple que ça. Alors amis Tahitiens, ne fermez pas vos hôtels, continuez d'accueillir les touristes, malgré la pagaille dans votre pays et pensez aux amoureux qui veulent visiter votre pays de rêve."




"On va pas nous chier une taxe pour le tremblement de terre à Tahiti quand même?
Je veux dire : les Tahitiens peuvent se débrouiller par eux-mêmes. On les a assez indemnisés comme ça avec les essais nucléaires. Qu'ils se conduisent en hommes et arrêtent de mendier en direct à la télé. C'est indécent. Qu'ils trouvent du boulot. Je ne paierai aucune taxe spéciale Tahiti !"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire