01 février 2010

01-02-2010, un beau palindrome

C'est bien connu, on trouve tout sur internet. Même des malades qui recensent les prochaines dates palindromes. Les prochaines seront le 11 février 2011 et le 21 février 2012. Pas de panique donc. Mais attention ! Après, plus rien jusqu'au 2 février 2020. Préparez-vous en conséquence.

L'occasion est trop belle pour ne pas vous présenter quelques exemples de cette figure de style.

Il y a d'abord les palindromes traditionnels :


Léon a rasé César à Noël.
Élu par cette crapule.
Engage le jeu, que je le gagne !
Ésope reste ici et se repose.


Mais aussi

À l'étape, épate-la !
La mariée ira mal.
À l'autel elle alla, elle le tua là.
Et curé gorgé de grog éructe.
"Oh ! Cela te perd" répéta l'écho.




Luc Étienne, qui a longtemps collaboré au Canard enchainé dans l'Album de la Comtesse, a aussi écrit des palindromes syllabiques. Ainsi,

Quand de deux maux la patrie délivre la Française, cher passé,
deviendra une fois retourné :
C'est pas cher seize francs la livre des tripes à la mode de Caen.


Amusant, non ? Mais attendez, il y a mieux : des palindromes d'octosyllabes ! (trouvés ici)

La petite brise la glace
Pour pêcher avec son ami :
Il lui faudrait un autre lieu.
Mais le vent est beaucoup trop froid,
Il lui faudrait un autre lieu
Pour pécher avec son ami :
La petite brise la glace.



(Notez que pêcher n'est pas pécher ; que le premier lieu est un poisson et non un endroit ; et que presque tous les mots du premier vers changent de sens et de nature dans le dernier.)


Cette figure de style n'est pas l'apanage la langue française. Voici quelques palindromes en anglais :

A man, a plan, a canal: Panama.
Was it a car or a cat i saw ?
God! A red nugget! A fat egg under a dog!
, ("Oh mon dieu ! Une pépite rouge ! Un gros oeuf sous un chien !")

En fait, le plus marrant dans les palindromes étrangers, c'est la traduction française.

Aussi, la prochaine fois que vous rencontrez un étranger, demandez-lui comment on dit les phrases suivantes dans sa langue. S'il est un peu cultivé, il rira. (Dans le cas contraire, il vous prendra pour un fou.)

A un finnois, "Papa, ne vends pas ton magasin !"
A un hongrois, "Toi le boulanger, aurais-tu vu une image ?"
A un allemand : "Un Noir avec une gazelle n'hésite jamais sous la pluie."
A un chinois : "L'eau courante de Shanghai vient de la mer."
A un espagnol : "Tu entendras du rock, corsaire !"
A un suédois : "Vous parlez bien latin"

Si vous rencontrez un estonien ou un tchèque, c'est le jackpot ! Demandez au premier de lui traduire : "Dans le jardin, il pleuvait du pain blanc." Au second, dites-lui avec amitié : "Ne verse pas ta bière au cerf." C'est vrai que ce serait dommage...

Et en italien, me direz-vous ? Bah, pas de quoi se bidonner :
"Puis, Martine lavait le canard myope" (E poi, Martina lavava l'anitra miope)
"C'est du charbon, mais il fait moins de braises" (È carbone, ma fa meno brace)
"Les rats n'avaient pas de neveux" (I topi non avevano nipoti)

Ce post, entièrement illustré d'ambigrammes, est dédié à
et

2 commentaires:

  1. Anonyme15:17

    "Si vous rencontrez un estonien ou un tchèque, c'est le jackpot".

    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Elsa22:00

    Pff, ça donne un malocrâne !

    RépondreSupprimer