15 septembre 2009

Une grande première

Nous sommes quatre à converser joyeusement dans la cuisine. Je m'approche de la fenêtre pour me fumer une clope. Il est 22h05.

ding... ding... ding...

"Tiens, d'où vient ce bruit très léger à la fréquence régulière ?" me dis-je dans un français soutenu (oui, je pense mieux le français que je ne le parle). On aurait dit le bruit de verres s'entrechoquant légèrement.

Je retourne à la cuisine, d'où je crois identifier la source du tintement.

Mais Enrico a été plus rapide :

- Oh, mais ça les amis, ca ressemble à un séisme. J'ai senti ma chaise trembler !
- Moi aussi ! Regardez la lampe du plafond ! ajouta un hôte.


Et là, miracle : malgré les soixante watts de l'ampoule qui m'aveuglaient quelque peu, je constatai une oscillation millimétrique du lustre Ikea. Quelques secondes. Puis, plus rien.

C'était presque imperceptible, de l'ordre du mirage, mais c'est un fait : j'ai ressenti mon premier séisme ! Quelques minutes plus tard, les sismographes en ligne confirmaient l'intuition d'Enrico.



Ca a l'air impressionant comme ça, mais en fait ça vaut pas plus de 4,2 chez Richter. C'est à dire comparable à des vibrations du métro dans une salle de cinéma, voire à l'aspirateur de votre voisin du dessus.

1 commentaire:

  1. Anonyme02:25

    "le bruit de verres s'entrechoquant légèrement"

    T'as l'habitude,y avait quoi dedans ;)

    RépondreSupprimer