27 juin 2009

Fin d'année médiatique mouvementée

Ca y est, c'est bientôt les vacances. Par pour moi (ni pour vous d'ailleurs), mais pendant deux mois, plus de guignols, plus de talk-shows, moins d'activité médiatique... Sauf que paf, embouteillage.

Farraw Fawcett va rejoindre mère Teresa, le prince Rainier et Jean Cocteau dans la liste des morts éclipsés par d'autres. Et c'est peut-être pas fini : voilà que Mouss Diouf est dans le coma !
Commentaires trouvés sur 20minutes.fr : "C'est notre Mickael Jackson à nous", "C'est la loi des séries", ou "c'est une série noire".

24 juin 2009

Aujourd'hui, je devais voir le pote d'un pote qui passait par Florence (comme ça, pour voyager). On prend le verre, on discute, tout ça. Après quatre heures de discussion, il me dit "Bon, Olivier, ça m'a fait plaisir, à bientôt". VDM

18 juin 2009

La nostalgie n'est plus ce qu'elle était

Week-end revival à Trieste la semaine dernière !
Bon, ça va intéresser principalement les amis que j'ai rencontrés là-bas : Vincent, Christophe, Caroline (bon anniversaire !), Julie, Hortense, j'ai beaucoup pensé à vous ce week-end.

J'ai fait une indigestion de madeleines de Proust, tellement qu"il y [avait] toujours un coin qui me rappelle" dans cette ville.


Le "molo pinguino"


Vue du golfe de Trieste depuis la promenade Rainer Maria Rilke, ce grand sportif autrichien


Vue du château de Duino, résidence de la prestigieuse dynastie des Thurn und Taxis, famille de brasseurs et postiers ayant le blaireau pour emblème


Une rue de Trieste, le San Francisco de l'Adriatique


De g à d : Moi, Andrea, Sarah et Deborah (les prénoms n'ont hélas pas été modifiés)


Mais le moment le plus fort, ça a été la balade à San Dorligo della Valle, plus précisément à Val Rosandra.


En gros, il s'agit d'un rivière karstique, caractéristique et cocasse que l'on a remonté patiemment Andrea et moi pendant une heure, et qui nous a mené jusqu'à la cascade ci-dessous.


Puis à celle-ci, un peu plus impressionnante :


Oh et puis je conclus sur un épisode peu connu de l'histoire contemporaine : le territoire libre de Trieste. A très bientôt les parisiens !

05 juin 2009

Votez Hein Bon !

Un mois sans bloguer = plein de trucs à vous raconter

- Tout d'abord, je vous invite à découvrir mes nouvelles découvertes wikipédia. Si l'Histoire vous intéresse, allez-donc rendre visite au bal des ardents, un épisode peu connu de l'histoire de la France médiévale. Si vous préférez la géographie, alors l'île de sable est faite pour vous. Une étrange carte est disponible ici.

- Une illusion d'optique originale et amusante est à découvrir ici.

- Je me suis remis d'Amalfi. Le week-end suivant, shopping forcé. En effet, suite à un achat compulsif d'ordinateur il y a trois mois, j'avais 300€ d'avoir à dépenser fissa. J'ai jeté mon dévolu sur un nokia 5800 Xpress music. Mouais. Pas mal, mais ça ne vaut pas un blackberry ou un iPhone. Plus grave, je n'ai pas eu le plaisir de retrouver le caractère intuitif qui a fait le succès de la marque finlandaise. Et puis je ne peux plus jouer au sudoku comme avec mon ancien portable, et ça me manque. Ceci dit, j'ai passé de bons moments à découvrir toutes les fonctions de ce téléphone ; c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles j'ai peu blogué ce mois-ci.

- Pour le week-end de l'ascension, qui n'est pas ferié en Italie, j'ai rejoint ma maman en Ombrie, près du lac Trasimène.

le lac vu de Panicale.

Pérouse, le palazzo comunale

Ouh la belle voiture.

- Bon sang mais comment vais-je faire ? Non seulement j'ai toutes les peines du monde à suivre les élections européennes en France, mais en plus je vote en Italie !

En fait je crois que c'est la raison de mon mois de silence. Ca fait un mois qu'un billet est en gestation sur la question. Mais c'est incompréhensible ici. Je vous épargne le Noemigate, le procès Mills et les photos d'El Pais. Alors, quelles différences entre la France et l'Italie ?

  • Ici aussi, c'est un scrutin par liste
  • Pour cette élection, l'Italie est divisée en cinq régions, et Berlusconi est tête de liste de son parti dans TOUTES ces régions (oui, on peut !)
  • Les élections ont lieu sur deux jours, ces samedi et dimanche. J'espère qu'ils ne bourrent pas trop les urnes dans la nuit...
  • A Florence, on vote aussi pour les communales, et j'ai également le droit de vote pour cette élection
  • Je vais devoir cocher un bulletin et non le choisir parmi un tas comme en France. Je pourrai aussi écrire le nom d'un candidat en particulier ou même plusieurs. Je peux même voter pour une liste et pour un nom qui n'est pas dans la liste. Vous ne comprenez pas ce que j'ai écrit ? Moi non plus. Normal, tout est fait pour n'y rien comprendre.
  • La carte d'électeur est environ trois fois plus grande que celle que vous connaissez

Last but not least, j'ai obtenu mon permis moto ! Bon mais ça, je vous le raconterai plus tard, sinon je publierai ce billet à la saint-glinglin.