04 avril 2009

Vers les trente

Aaah le printemps ! C'est vraiment le moment le plus poétique de l'année, y'a pas à chier. Depuis le changement d'heure, je peux enfin profiter de la terrasse et regarder pousser les tulipes, ipomées, passiflores ou bougainvilliers.

Enfin, le bougainvillier, il n'y en a qu'une sur ma terrasse. Enfin un... Peut-être aucun. Cette saloperie de végétal perd toutes ses feuilles l'hiver. Du coup, impossible de savoir si elle va renaitre gracieusement, ou si je me traîne une vieille plante morte depuis six mois. Si un botaniste passe par ici et a un conseil à me donner...


Le printemps, ce n'est pas qu'une saison, c'est aussi un tableau de Boticelli : admirez l'hommage photographique de Julia F. et ses copines de jour d'expo.


C'est également la saison idéale pour se couper les cheveux, merci Anaïs.



Bon... Je crois que j'ai bien fait. Et en plus pour mettre un casque c'est plus facile.

Troisième cours de moto aujourd'hui, première fois avec une 500cc. Quel plaisir de retrouver les sensations d'un deux roues ! J'ai un prof plutôt sympa et pas (trop) kéké.

La question du moment, c'est si je prend une moto ou un scooter. Je sais, ca à l'air dérisoire comme question à l'heure où c'est la crise partout et les gens crèvent de faim. Mais bon, comme de toute façon c'est la fin du monde, les gens n'auront plus faim pendant très longtemps, et le soulèvement populaire et/ou la répression sanglante des autorités feront le reste. Du coup, ça me laisse le temps de me poser des questions plus futiles. Je ne manquerai pas de vous faire part du cours de mes arbitrages.

Je rassure les quelques-uns qui m'ont fait part de leurs craintes : je ne vais pas devenir un motard-avec-la-harley-et-la-moustache. La pratique du deux roues restera pour moi un moyen de transport plus qu'un "état d'esprit" ou une "philosophie". Soyons clairs. Même si j'avoue j'ai un faible pour cette merveilleuse Moto Guzzi V7 :


La saison touristique reprend la semaine prochaine avec Jeanne et Jean-Marie, qui passeront un week-end toscan en ma compagnie. Je pensais faire un spécial "Grenelle mon cul" avec randonnée en 4x4 dans un parc naturel (plus de 20 espèces protégées à détruire), lancer de piles usagées dans l'Arno, et visite d'une décharge napolitaine. Vos suggestions sont les bienvenues dans les commentaires.

Le week-end d'après ce sont Cédric et Éléonore qui viendront. Ils seront les derniers à me voir encore fringant. A la fin du mois, j'aurais 30 ans.

2 commentaires:

  1. Aldo23:17

    Matouaibocomsa!!!

    RépondreSupprimer
  2. le MEEDDAT15:31

    Grenelle mon cul? Et vous croyez que vous pouvez vous moquer de la politique du gouvernement comme ça? Vous vous croyez où? en démocratie?

    RépondreSupprimer