28 septembre 2007

Septembre, en attendant la suite.

Youhou !

C'est bientôt octobre, le mois le plus sexy de l'année ! J'en salive d'avance...
Pour une fois dans ma vie, septembre n'a pas rimé avec "je vais me pendre", n'en déplaise à cette famille de Coulogne (62), dont on a retrouvé les corps pendus dans leur véranda. Les médias ont omis de nous préciser s'il s'agissait de Coulogne-sur-mer ou Coulogne-Killancourt. Enfin, peu importe. Les gens du nord ont au moins cette qualité de nous divertir en alimentant régulièrement la chronique de faits-divers sordides. A quelque chose, malheur est bon : je sais enfin à quai sert une véranda dans le Nord-Pas-de-Calais...

Je vous disais que mon mois de septembre s'était mieux déroulé que les précédents : pas d'angoisse de l'été qui s'achève (mon rêve était trop beau, Roch), de la recherche de boulot ou de la solitude. Du coup, même si le temps est pourri aussi à Florence, je ne déprime pas.

Voire je suis heureux ! Pour moi, c'est pas vraiment un problème. Par contre ça risque de devenir un peu chiant pour vous. Pas sûr en effet que mon bonheur soit une source d'inspiration aussi intarissable que mes petits malheurs. Je vais essayer de me faire virer ou de me casser un truc pour vous faire rire, mais je ne vous promets rien. En attendant, quelques photos ?













12 septembre 2007

Nouveau départ

J'ai donc déménagé.

Je n'habite plus Via De Sanctis, dans cet appartement plein sud qui donnait sur l'Arno. Adieu cette belle perspective sur les quais, et ces beaux athlètes qui s'entraînaient en aviron...
















Mais pourquoi ai-je abandonné pareille colocation ? Et bien pour ceci (à regarder avec le volume au max) :




Au bout de dix mois, ça devient franchement insupportable. C'est pourquoi j'ai préféré, moyennant une centaine d'euros en plus, une colocation (ma quatrième) plus calme, plus cosy, plus toscane.
















Oh et puis je ne résiste pas à vous publier également une vidéo de... la terrasse de ce nouvel appart :