31 mai 2007

Des énergies libérées

Quelques médias l'ont rappelé avant-hier : les marchés du gaz et de l'électricité seront totalement ouverts à la concurrence le premier juillet prochain. Totalement ! Un modèle de concurrence pure et parfaite, en somme.

Ou presque. En fait, il y a deux bémols. d'abord les tarifs des opérateurs historiques (EDF et Gaz de France) resteront "réglementés", fixés par décret, et donc sensiblement inférieurs au prix du marché. D'autre part, le choix du consommateur sera irréversible !

On vient d'inventer la concurrence irréversible. Vous imaginez le rêve pour une entreprise ? Etre assuré d'un nombre de clients chaque mois égal ou supérieur au mois précédent. Voilà la solution : interdire la résiliation ! Avec une telle mesure, on obligera les entreprises à faire du profit.
Alors certes, les gens continueront tout au long de leur vie à recevoir chez eux leur Okapi, Astrapi, voire Popi pour les plus jeunes.
Certes, ils garderont leur abonnement au gymnase club, même en cas de tétraplégie.
Certes, ils resteront abonnés à vie au PSG même quand ce dernier évoluera en CFA.
Mais honnêtement, si la croissance à deux chiffres est à ce prix, le jeu n'en vaut-il pas la chandelle ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire