21 février 2007

Neuf cent cinquante-deux



C'est le nombre de jours écoulés entre l'obtention de mon diplôme et mon premier contrat de travail. Car ça y est, j'ai trouvé un job. Dans le département logistique d'un site marchand. Je commence demain. Certes, pour l'instant, il ne s'agit que d'un contrat "a progetto", qui prend fin à la mi-mars, mais c'est à considérer comme une période d'essai. Si pendant tout ce temps j'arrive à cacher à la direction le fait que je m'y connais autant en logistique qu'en mycologie, j'envisagerai alors peut-être de retirer monster.it de la liste de mes favoris.

La route que j'emprunterai tous les jours pour aller à mon travail est très jolie, avec ses allures de départementale de campagne. Elle longe l'Arno en amont de Florence. Particularité : sur les treize kilomètres que j'emprunte, elle compte au moins sept radars fixes. J'aurai aussi droit à ces feux qui passent automatiquement au rouge si l'on dépasse les 50 km/h. Deux ou trois carrefours sont également video-surveillés, pour pouvoir verbaliser en cas de non-respect de la signalisation. C'est à faire passer le ministre de l'aménagement du territoire français pour un petit joueur laxiste.

Histoire d'illustrer un peu ce message, quelques photos de ce qui se passe ou s'est passé dans notre baroque colocation de la via De Sanctis.

Dans l'actualité italienne, pas grand chose : une transplantée qui a reçu deux reins et un foie d'une séropositive à Florence, des sénateurs italiens de l'opposition qui exultent comme des supporters de football face à un vote manqué d'une motion présentée par la majorité, un Président du Conseil qui présente sa démission, Silvio Berlusconi en embuscade depuis qu'il n'est plus le chef politique du pays.


Bon le mec, c'est fait. Le boulot, c'est fait. Maintenant on va passer aux choses sérieuses : partir skier ce week-end et passer le permis moto.


4 commentaires:

  1. Que de bonnes nouvelles de si bon matin !

    Ravi pour toi ! ;-)

    Cédric

    RépondreSupprimer
  2. Camille18:25

    Felicitations pour le boulot ! J espere que ca va te plaire.
    Rien a voir, je comprends pas les photos ... Tu m explique ?
    Bisous de Londres (enfin, de la banlieu londonienne)
    Cam

    RépondreSupprimer
  3. Oui effectivement je n'ai pas légendé ces images. La première illustre une méthode expérimentale pour jeter son sapin de Noël. (Il était temps, on l'a jeté avant-hier.) Comme il était sur le balcon, et que les poubelles sont juste en dessous, on a préféré le descendre en rappel. Un succès.

    La deuxième photo représente des briques sui servent à réhausser une table que l'on utilise comme plan de travail. Un exemple des nombreux petits bricolages précaires présents à la maison.

    RépondreSupprimer
  4. idee utili e introvabili ...

    respect.

    RépondreSupprimer